Qui sommes nous ?

Historique:
Août  1998,
moment inoubliable : nous sommes à Castelgandolfo, venus avec Michael Lonsdale et sa bande, pour offrir à sa sainteté le pape Jean-paul II le spectacle « Vous m’appelerez Petite Thérèse ».
Du coin de l’oeil, je regarde le pape en train de regarder le spectacle d’un autre.
Malgré la pompe et la lumière qui l’entourent, il est totalement concentré sur l’espace scénique et semble ne pas perdre une miette de ce qui s’y passe… un authentique homme de théâtre !
L’idée souvent caressée devient  décision : dès mon retour, je me lance dans la création française de La Boutique de l’orfèvre
Dont acte.
Printemps 2000 création à Saint-Denis
Automne 2000 prolongation à Paris
Printemps 2006 reprise à Paris
2010 l’année des dossiers – création de l’ Association En Marche.
2011 l’année du film !

Martine LoriauInitiatrice de projet, chargée de production
Animée de la conviction que toute forme d’art ouvre une porte sur une dimension qui nous dépasse, elle commence par étudier puis enseigner la musique. Au début des années 90, le « hasard avec un grand D » la conduit à monter la production de la pièce « Récits d’un pèlerin russe ».
Dans la foulée, pour que les représentations puissent se poursuivre longtemps, elle prend avec Michael Lonsdale, Claude Laugier et Paul de Larminat, une part active à l’ouverture d’un théâtre dans les cryptes de Saint Sulpice, à Paris, puis tout naturellement collabore aux spectacles qui, peu à peu, s’y succèdent.
Après une rencontre avec Jean-Paul II, elle lance en 2000 la production française de « La Boutique de l’Orfèvre », puis la reprise de 2006.
 Depuis, elle guette sans relâche les opportunités pour monter le projet d’une version vidéo…

Paul de LarminatRéalisateur
Plus de trente années de formation et de collaboration avec Michael Lonsdale, depuis Miroir en 1975, jusqu’à Sœur Emmanuelle en 2010, en passant par le théâtre musical : Les Portes du Soleil , l’Opéra : Erzebeth, Noce de Sang , Jeanne au bûcher , Une grande fresque musicale et populaire : Bernard de Clairvaux , montée pendant cinq ans près de l’abbaye de Clairvaux, le conduisent à la certitude que l’art est ce qui permet à l’homme de rejoindre le sacré.
En 1996 sa première mise en scène, La sagesse d’un Pauvre, d’après Eloi Leclerc, avec Claude Laugier, reste 6 mois à l’affiche de la Crypte Saint-Sulpice !
 Ses préférences le portent maintenant vers des textes d’auteurs particulièrement inspirés : Karol Wojtyla, Eloi Leclerc, Pierre Teilhard de Chardin, Anne-Catherine Emmerich, Thérèse d’Avila….
En 2000, il signe la mise en scène de La Boutique de l’Orfèvre, qu’il reprend en 2006. 
Dans ses mises en scène les plus récentes, il explore les possibilités de la vidéo, et expérimente avec bonheur une nouvelle forme mêlant image filmée et présence vivante du comédien (L’Eternel Féminin, Extase, La Nativité, Passion…)

En Marche – Association Loi 1901 – crée en 2010
45, Rue de la Harpe – 75005 Paris
contact@en-marche.com – www.en-marche.com